RDV PATIENTS : 06 61 79 23 74 54 rue de Sèvres - 92100 Boulogne

La dépendance affective et la Peur de la solitude

La dépendance affective et la Peur de la solitude.

 

Dans plusieurs cas, le père des femmes ne s’occupent pas de leur petite fille, privilégiant le travail. Ils cherchent par là à combler eux aussi un manque d’amour de leur propre père. Ainsi cette souffrance est transmise de générations en générations.

Une femme se revoit à 3 ans, après un déménagement, son père la laisse à l’école. Le soin de la première séance a lieu.

‘En sortant de chez vous, je n’avais plus du tout cette pulsion malsaine de penser à mon ex. Je prends du recul et je ne me débat plus avec mes émotions.’ 

En seconde séance, consciemment, elle pense que son problème de dépendance affective est liée à sa mère qui la critiquait mais c’est son père qui surgit du subconscient et dont elle s’est sentie rejetée, comme si elle avait ‘fait quelque-chose de mal’.

Depuis, elle ne prend plus les choses viscéralement. Elle est stable. Ne met plus la pression aux autres, ni à elle-même car il n’y a plus le même enjeu…

Une autre personne a une phobie de la maladie, de la mort et un anxiété chronique.

Le subconscient montre sa mère qui ne s’occupe pas d’elle mais aussi le décès de son père a fait ressurgir une blessure d’abandon.

Comments are closed.