RDV PATIENTS : 06 61 79 23 74 54 rue de Sèvres - 92100 Boulogne

Un côté hyper facilitateur pour arrêter le tabac

240_F_137082473_SKTZJKiMhBah9o3LUe1CTrdcMd9pxwlF« Je me suis réveillé en me disant : c’est cool de ne plus fumer. Contrairement aux autres fois ou j’ai arrêté, j’étais dépressif, avec une idée obsessionnelle du tabac. Là non pas que je n’y pensais pas, je ressentais cela plus de l’ordre du réflexe de la pensée que de l’envie réelle. Tentation assez légère, 2 ou 3 fois par jour, l’idée de la cigarette est apparue. Je me suis retrouvé face à des petits stress, mais je les vis très bien et je ne me dis pas ‘tiens je m’en grillerais une’. Il y a eu un côté hyper facilitateur. L’hypnose m’a beaucoup apporté et simplifié énormément les choses par rapport à cet arrêt. Je laisse faire. »

Nicolas Oliveau

Comments are closed.