La psychobiologie subcellulaire apporte une appréhension des événements clés du développement pour réparer des dommages épigénétiques avant la naissance et avant la conception, éliminer les répétions des traumatismes empilés et installer un état permanent de Calme, de Paix et Légèreté

Ainsi, j’ai rejoint l’institut de recherche Peak State en 2020. Dans notre approche, nous nous appuyons sur la découverte des cerveaux triuniques et de la cellule Primaire. A la quatrième division cellulaire notre conscience se place dans une des 16 cellules, qui contient des dommages liés aux différents traumatismes, (de 4 types biographiques, générationnels, corporels et fondamentaux).

Les outils de régression visent à retrouver des moments clés du développement de l’ovule et du spermatozoide. Nous traitons les traumatismes des pré-organistes qui composent chacun d’eux lors de leur fusion, phénomène appelé coalescence.

A la coalescence, ces consciences sont supposées fusionner. Malheureusement, des traumatismes à ce moment sont communs. Sur des milliers de personnes testées, aucune n’avait une fusion complète des cerveaux.

Cela résulte dans le fait que, après la naissance, les cerveaux sont non seulement séparés du conscient, mais aussi séparés les uns des autres. Ils entrent alors en conflit et agissent comme une famille dysfonctionnelle, comme un groupe d’enfants de 7 ans. Cette séparation entraîne aussi la perte de tous les états de conscience liés au cerveau triunique, notamment les états de fusion.

Il en existe 7 au total côté mâle, et 7 côté femelles, soit 14 pré-organites au total.

Certains processus de peak states sont donc longs et complexes, car il faut guérir 14 différentes parties de soi !

Lors de la conception, 5 de ces cerveaux fusionnent en une paire mâle-femelle, et les 2 autres restent séparés. Cela résulte en la perception commune d’avoir 9 cerveaux. Les 3 cerveaux principaux mental coeur corps forment cependant la structure importante.
Nous appelons ce modèle le cerveau triunique étendu.

Diagramme de Perry

Nous appelons « diagramme de Perry » un schéma permettant d’identifier le niveau de fusion des cerveaux en observant leur disparité dans le corps d’une personne.

En effet, chaque cerveau est expérimenté dans une zone du corps particulière. Pour cette raison, nous appelons chacun des cerveaux par un nom permettant de l’identifier facilement. Ils sont :

  • Le cerveau du mental (mind brain) localisé au centre de la tête.
  • Le cerveau de la couronne (crown brain) localisé au sommet de la tête (fontanelle).
  • Le cerveau du troisième-oeil (third eye brain) à l’emplacement traditionnel du front.
  • Le cerveau de la colonne vertébrale (spine brain) localisé dans la nuque ou le haut du dos.
  • Le cerveau du cœur (heart brain) au centre de la poitrine.
  • Le cerveau du plexus-solaire (solar plexus brain) au niveau du diaphragme.
  • Le cerveau du corps (body brain) localisé dans le ventre.
  • Le cerveau du placenta (placental brain) localisé devant le ventre, au niveau du nombril.
  • Le cerveau du périnée (perineum brain) localisé dans le périnée.

En cas de fusion complète des cerveaux (Complétude/Vacuité), les consciences fusionnent en cercles concentriques :

Chaque cerveau porte avec lui un ensemble de traumas, mais aussi de fonction biologiques distinctes et complémentaires.

Psychobiologie subcellulaire du cerveau triunique

Lors de la coalescence des cerveaux, puis la conception, les pré-organites se combinent pour créer un organisme plus grand et complexe. Les consciences des différentes cerveaux se situent dans les membranes de pré-organites. Dans le nouvel organisme, elles se disposent dans des structures biologiques distinctes. Respectivement :

  • Le cerveau du mental => membrane nucléaire
  • Le cerveau de la couronne => membrane cellulaire
  • Le cerveau-troisième-œil => lysosome
  • Le cerveau de la colonne vertébrale => endosome
  • Le cerveau du cœur => ribosome, mRNA et réticulum endoplasmique lisse
  • Le cerveau du plexus solaire => mitochondries
  • Le cerveau du corps => cytoplasme et réticulum endoplasmique rugueux
  • Le cerveau du placenta => appareil de Golgi
  • Le cerveau du périnée => peroxysome

Cette connaissance permet d’observer le fonctionnement (et la communication) de ces différentes structures dans la cellule primaire, et d’en déduire les sources de dommages dans le développement.

Vous trouverez aussi plus de détail dans Peak States of Consciousness Vol. 1 & 2.