RDV PATIENTS : 06 61 79 23 74 54 rue de Sèvres - 92100 Boulogne

La dépression traitée par l’hypnothérapie

La dépression est une maladie qui peut tous nous toucher. Douloureuse, elle fait l’objet de nombreuses demandes en hypnothérapie. Lorsque le diagnostic médical de la dépression est établit, l’hypnose devient une véritable thérapie efficace pour traiter ces états de mal être. Les excès émotionnels et problèmes relationnels créent également d’importantes souffrances que l’on peut soulager grâce à l’hypnose. Retrouvez ici deux compte-rendu de séances menés par votre hypnothérapeute Cécile Argy.

Dépression/suicide soignés par l’hypnose

Une femme célibataire de 40 ans est sous anti-dépresseurs depuis plusieurs années et vient me voir. Elle dit ne plus avoir de solution, si non se suicider, car elle n’a plus goût à rien.

Son travail ne lui plaît plus, mais comme beaucoup de gens, remarque-t-elle. Elle a un « vrai problème d’envie de faire des choses pour elle », et passe ses journées à zapper devant le canapé, sur des sites internet pour essayer de faire des rencontres amoureuses. Elle n’arrive même plus à voyager alors qu’elle en a les moyens.

Avant elle faisait des voyages de groupes, des sorties culturelles, du sport et me dit « je n’arrive même pas à croire que j’arrivais à le faire, aller à la piscine ou courir ». Elle veut retrouver une vie où elle est capable de sortir de chez elle. Elle annule ses projets à la dernière minute, sa sœur ne lui parle plus car elle a annulé un baby-sitting de ses enfants.

En hypnose, elle croit d’abord ne rien voir, comme si cela avait toujours été comme cela. En fait, elle se trouve petite au bord d’un étang, en vacances, avec d’autres enfants d’amis de ses parents et se rappelle avoir dit : « je reculerais dans l’eau jusqu’à ce que je me suicide et que mes pieds ne touchent plus le fond ». Elle entend la voix d’une des filles qui l’a rapportée à ses parents. Elle a dit cela vis à vis de sa sœur, pour se rendre intéressante, elle se sentait abandonnée et avait été vexée car elle ne s’occupait pas bien de sa sœur.

Mésentente relationnelle et hypnose

Une femme célibataire de la quarantaine fait un travail sur elle depuis longtemps pour gérer ses excès de colère et de joie. Mais elle est sous anti-dépresseurs suite à un conflit relationnel à son travail avec une femme envers qui elle a une haine totale.

Elle remarque qu’à plusieurs reprises dans sa vie, elle s’est sentie évincée par des femmes et pas à sa place dans ses relations. Dans le subconscient, nos programmes de souffrances nous font attirer les personnes pour revivre des situations qui permettent de désamorcer la blessure. C’est intéressant de voir ce que cela touche en nous.

Le programme s’est installé pour cette femme à l’âge de 7 ans avec sa méchante mamie qui lui fait peur. Cette petite fille a été blessée lorsque sa mamie n’a pas aimé l’orchidée qu’elle lui a offert.

Comments are closed.