RDV PATIENTS : 06 61 79 23 74 54 rue de Sèvres - 92100 Boulogne

La Confiance en soi , ou la croyance d’être aimé

240_F_110143181_xqILY2EyLG1CvcwBlq1dOznXyP56ZcpNUne jeune femme vient me voir pour résoudre un manque de confiance en elle, surtout sentimentalement. Elle avait constaté qu’elle avait tendance à fuir les regards, se comparer aux autres. En me parlant, elle se rappelle qu’à l’adolescence, elle croyait finir toute seule. Elle souhaite aujourd’hui croire en la relation avec des pensées positives. Elle était aussi très angoissée à l’idée de se voir refuser par l’ambassade un travail au Canada. Je la ‘recadre’ sur la possibilité de partir au Canada par elle même, sans passer par l’ambassade.

A la Source du problème d’estime de soi, elle voit son père violenter sa mère lorsqu’elle est enfant. Elle regarde son frère, ne comprenant pas ce qui se passe et voit un rayon de lumière sur sa mère, comme pour se rassurer qu’elle est protégée.

Après un travail de soin et de réintégration de son enfant intérieur, on effectue le pardon et la coupure de lien avec son père. Au passage, elle rencontre un homme, son futur mari, qui s’appelle Jérôme.

Afin de voir la cause de l’attirance vers le canada, on découvre qu’elle a une vie antérieure dans ce pays, contenant une rupture car elle voit ses parents mourir dans un accident de voiture quand elle avait 4 ans, mais elle voit aussi qu’elle a une vie heureuse avec des enfants. Métaphore du subconscient qui montre qu’elle est prête à être heureuse bien que ses parents se soient entre-tués ou/et une vie antérieure qui réactive ses aspirations d’épanouissement dans ce pays.

Après la séance, la jeune femme m’envoie : ‘Tout d’abord, j’ai passé une très bonne nuit ou je me suis sentie sereine. merci!Je n’ai pas pleuré alors que les deux dernières fois, j’ai pleuré avant pendant et après mes demandes au Canada soient faites. Donc je pense qu’il y a eu un effet.’

Comments are closed.