RDV PATIENTS : 06 61 79 23 74 54 rue de Sèvres - 92100 Boulogne

Les 3 premières règles de base pour toute intervention hypnotique

240_F_106610530_33su0ZGeLmWPvs08hu0XeC8bcJKkLB7FDans notre précédent article, nous évoquions l’idée que l’hypnose ne peut être un succès que lorsqu’elle est basée sur 7 règles.
Voici dans cet article , les 3 premières règles de base pour toute intervention hypnotique.

Règle n°1 : Certaines pensées ou idées provoquent une réaction physique

Les pensées peuvent affecter toutes les fonctions du corps. La colère, l’anxiété et la peur stimulent la glande adrénaline et accroît son addition dans le sang et affecte le pouls. Les idées chargées d’émotions vont presque toujours atteindre et avoir un effet sur le subconscient, parce que c’est la partie émotionnelle de l’esprit. Une fois acceptée par le subconscient, ces idées chargées d’émotion continuent de produire, en les amplifiant, les mêmes effets sur le corps. Il faut atteindre le subconscient pour changer les effets produits par l’émotion qui les a causés. Il est possible de le réaliser soi-même avec l’hypnose qui est une forme d’auto-hypnose guidée. Sous hypnose, nous suggérons des idées au subconscient qui réagit avec une émotion que l’on veut positive. A chaque fois que la suggestion se concrétise dans la réalité consciente, le subconscient va déclencher cette émotion et renforcer la suggestion en la rendant plus forte. Lorsque la personne sous hypnose accepte l’idée renforcée par l’émotion, la cause va faire que l’effet prenne place dans le monde physique et le succès va sans cesse se répéter de façon plus forte et plus satisfaisante.

Règle n° 2 : Ce que le mental/esprit prévoit a une tendance forte à se réaliser.

L’esprit répond a des images mentales quelque soit leur provenance, de l’intérieur de l’esprit ou du monde extérieur. L’image mentale est un plan pour le subconscient qui met toutes ces ressources en marche pour faire en sorte que le plan se réalise. L’anxiété est l’anticipation d’un événement que nous ne voulons pas, qui nous fait peur, mais le subconscient a besoin de réaliser le plan. Les choses dont nous avons peur ont tendance à arriver. Les personnes qui souffrent d’anxiété chronique, souffrent d’une image mentale, d’une catastrophe éminente dont ils se croient la victime. Positivement, nous connaissons tous des personnes qui réussissent tout ce qu’elles entreprennent…. Ces personnes n’ont pas une attitude mentale positive, mais une expectative positive, une autre façon de présenter les choses! Ils y pensent et cela se réalise ! Envisager la réussite qui devient un fait. C’est une autre façon de voir : nous devenons ce que nous pensons. Notre santé physique dépend en majorité de ce que nous pensons. Il est reconnu par les médecins que si un patient pense qu’il/elle va rester malade et éventuellement mourir, cela va probablement lui arriver. Ici l’hypnose enlève la dépendance négative et crée une attente qui va guider la guérison puisque ce que l’esprit prévoit a une tendance forte à se réaliser. Si le patient est convaincu que les actions qu’il mène vont le guérir, il guérira !

Règle n°3 : L’imagination est plus forte que la raison, et cela aussi quand on “ travaille “ sur son esprit ou celui d’un autre, pour le changement.

La raison peut très facilement remplacer l’imagination dans la vie de tous les jours. C’est pourquoi, certaines personnes sont aveuglées par la jalousie et commettent des crimes qu’ils ne contrôlent pas, dirigés par une imagination trop hyperactive. Tous les excès émotionnels comme la colère, la haine, l’amour, les idées politiques, ou religieuses ne peuvent pas être modifiées par une discussion raisonnable. La passion rend les interlocuteurs bloqués par leurs émotions. A l’extrême, quand il devient nécessaire d’agir et que l’on utilise l’hypnose et/ou l’auto-hypnose, nous utilisons l’imagination pour créer des “images” mentales qui remplaceront celles qui nous empêchent de fonctionner d’une façon plus saine, et moins négative.

Comments are closed.